Accueil > Blog > L’impact cognitif de la lumière sur notre lieu de travail

L’impact cognitif de la lumière sur notre lieu de travail

 
Dans quelle mesure la lumière dans notre espace de travail a-t-elle un impact sur notre cerveau ?

© Photo by Kari Shea on Unsplash 

Il est primordial que nos espaces de travail respectent les besoins physiologiques et opérationnels des collaborateur·rice·s, à la fois pour assurer un niveau de performances compatible avec les besoins de productivité, mais aussi pour assurer une bonne qualité de vie au travail, favorisant la pérennité de l’entreprise et le bien-être des collaborateurs.

Mais quel est réellement l’impact des espaces et de leurs aménagements sur les capacités des collaborateurs au quotidien ?

Ceux qui ont déjà vécu l’expérience de travailler dans un espace bénéficiant de peu de lumière naturelle, voire pas du tout, se sont sans doute rendu compte que ce type d’environnement au travail nous affecte. Mais qu’en est-il vraiment, et comment adapter les environnements de travail pour qu’ils deviennent plus «capacitants» ?

La lumière agit directement sur notre cerveau et nos capacités
Lorsque cette horloge est harmonieusement réglée au quotidien, le sommeil advient naturellement la nuit, et l’éveil est maintenu le jour, nous permettant de maintenir un niveau de vigilance élevé et notamment compatible avec le travail. Pour synchroniser cette horloge, la lumière est primordiale. La lumière bleue a donc un effet directement éveillant voire stimulant, lorsque l’exposition se fait à certains moments clés. La lumière du soleil est naturellement riche en lumière bleue, et son intensité est importante même les jours nuageux, ce qui lui confère cette propriété éveillante.

C’est pour cette raison qu’il est déconseillé de regarder les écrans de smartphone, tablette ou ordinateur le soir avant le coucher, cela peut empêcher l’endormissement en agissant sur l’horloge de notre cerveau.

Des éclairages capacitants au travail
L’exposition sur le poste de travail à des lumières artificielles enrichies en lumière bleue, et donc plus proches de la lumière naturelle, induit une augmentation de la vigilance, une amélioration de l’humeur, de la performance, de la concentration, ainsi qu’une diminution de l’irritabilité, et de la fatigue en fin de journée. Les connaissances issues des laboratoires, ont donc été testées en environnement de travail réel et les résultats démontrent que ce type d’innovation dans les espaces de travail a un réel impact positif. Le travail doit en effet pouvoir correspondre à un vecteur de développement pour les individus, et cela passe notamment par le fait de favoriser une meilleure santé pour les salariés. Le sommeil étant un déterminant essentiel de la santé, agir sur celui-ci à travers des facteurs aussi simples que la lumière peut avoir de nombreux bénéfices pour les salariés comme pour l’entreprise, en améliorant la vigilance et les capacités cognitives.

 

Références : 
– Froy O. Circadian Rhythms, Aging, and Life Span in Mammals. Physiology 2011; 26: 225–235.
– Terman M, Terman JS. Light therapy for seasonal and nonseasonal depression: efficacy, protocol, safety, and side effects. CNS Spectr. 2005; 10: 647–63; quiz 672.
– Smith R, Pisner DA, Shane BR, Vanuk JR, Killgore WDS, Berryhill SM, et al. Exposure to Blue Light Increases Subsequent Functional Activation of the Prefrontal Cortex During Performance of a Working Memory Task. Sleep 2016; 39: 1671–1680.
– Vandewalle G, Maquet P, Dijk D-J. Light as a modulator of cognitive brain function. Trends Cogn. Sci. 2009; 13: 429–438.
– Viola, A.U., James, L.M., Schlangen, L.J.M., & Dijk, D. Blue-enriched white light in the workplace improves self-reported alertness, performance and sleep quality. Scand. J. Work. Environ. Health 2018; 34: 297–306.

Nos autres articles

La méditation en contexte de travail

La méditation en contexte de travail

Un contexte parfois stressant pour les collorateur·rice·s Nous sommes régulièrement soumis à des situations hyper-sollicitantes ou stressantes, en particulier dans un contexte de travail. La pratique de la méditation pourrait permettre de lutter efficacement contre le...

lire plus
L’empathie sur le lieu de travail

L’empathie sur le lieu de travail

Au-delà de l’attention portée à ses propres émotions, il est aussi très important de considérer les émotions exprimées par autrui et de se placer dans une posture propice à l’interaction. Dans ce contexte, l’empathie est souvent présentée comme un comportement...

lire plus
Soft skills : Comment travailler en équipe ?

Soft skills : Comment travailler en équipe ?

Soft-skills : comment travailler en équipe ? L'Homme, un être social Nous sommes des êtres sociaux, nos interactions avec ceux qui nous entourent jouent donc un rôle crucial dans notre activité quotidienne. Pourtant, interagir avec autrui n’est pas si simple et...

lire plus
Avoir des ami·e·s au travail, juste un bonus ?

Avoir des ami·e·s au travail, juste un bonus ?

“L’amitié au travail, c’est tout au plus un bonus, mais en rien un impératif pour le bien-être et la qualité du travail collectif”... En lisant le titre, certain·e·s d’entre vous se sont peut-être fait cette réflexion. Seulement, la littérature scientifique établit...

lire plus