Accueil > Blog > Le Flex Office : un espace de travail pertinent pour les individus ?

Le flex office : un espace de travail pertinent pour les individus ?

Flex office : Quésaco ?

flex office espace de travail

© Photo by Jason Goodman on Unsplash 

Qu’est-ce que le Flex Office ?

Ce fonctionnement correspond à une organisation en plateaux ouverts mais sans place attitrée, chaque collaborateur s’installant là où il veut/peut quand il est au bureau. Souvent conçus pour accueillir 70 à 80% des salariés d’un site, les espaces en Flex Office reposent donc essentiellement sur le travail à distance des 20 à 30% restant. Cela reste vrai qu’il s’agisse de télétravail ou de déplacements professionnels. Le gain de place peut alors être réinvesti dans des espaces de collaboration, de concentration ou de déconnexion. En cela, dans quelle mesure le flex office constitue-t-il un espace de travail pertinent pour les individus ? 

Les variations d’utilisation de nos ressources 

Plus précisément, la capacité de notre cerveau à mobiliser nos ressources cognitives varie au regard des tâches à réaliser. Ces tâches peuvent être simples ou complexes, nouvelles ou routinières, motivantes ou ennuyeuses. Le flex office ne sera réellement efficace que s’il peut prendre en compte toute cette variabilité.

De plus, dans des entreprises apprenantes où la formation se fait de plus en plus souvent à distance, il devient crucial de proposer des espaces où notre attention est préservée. Peut-être les entreprises devraient-elles tout simplement s’en inspirer ?

Un levier de collaboration

Avec la généralisation du télétravail, l’entreprise doit tenir un rôle de catalyseur social. Il est donc question de permettre aux salariés de pouvoir échanger, créer des liens. Ces échanges, formels ou informels, permettent d’augmenter l’efficacité mais aussi la qualité de vie au travail. Dans la mesure où il permet d’éviter de travailler dans des plateaux vides et de réduire l’isolement, le flex office représente un formidable levier de collaboration. De plus, offrir des espaces moins cloisonnés aux collaborateurs pourrait être une solution pour favoriser les interactions sociales. Par son décloisonnement, le flex office pourrait ainsi engendrer certains des effets délétères des open-spaces.

Un espace devant encore faire ses preuves

Cependant, il offre la possibilité d’inclure des espaces propices aux interactions, tels que des salles de pauses, de déconnexion, mais aussi de passages conçus pour stimuler les rencontres nouvelles.
Tout reste cependant encore à construire, puisqu’à ce jour, aucune donnée n’a encore permis de mesurer l’effet du flex office sur les interactions sociales.

Pour éviter que ces espaces ne créent de nouvelles désillusions dans quelques années, il est crucial d’avancer pas à pas, et d’évaluer de façon rigoureuse les effets positifs comme négatifs de ces nouveaux espaces sur les individus.

Références :

[1] Barron X. (2011). L’expansion management review.
[2] Haapakangas A. et al. (2018). Journal of Environnemental Psychology
[3] Seddigh A. et al. (2015). Journal of Environnemental Psychology
[4] Bernstein and Turban, (2018). Phil. Trans. T. Soc.
[5] Knight C. & Haslam A. (2010). Journal of Experimental Psychology

Nos autres articles

La méditation en contexte de travail

La méditation en contexte de travail

Un contexte parfois stressant pour les collorateur·rice·s Nous sommes régulièrement soumis à des situations hyper-sollicitantes ou stressantes, en particulier dans un contexte de travail. La pratique de la méditation pourrait permettre de lutter efficacement contre le...

lire plus
L’impact cognitif de la lumière au travail

L’impact cognitif de la lumière au travail

Il est primordial que nos espaces de travail respectent les besoins physiologiques et opérationnels des employé·e·s. Cela permet à la fois d'assurer un niveau de performances compatible avec les besoins de productivité, mais aussi d'assurer une bonne qualité de vie au...

lire plus
L’empathie sur le lieu de travail

L’empathie sur le lieu de travail

Au-delà de l’attention portée à ses propres émotions, il est aussi très important de considérer les émotions exprimées par autrui et de se placer dans une posture propice à l’interaction. Dans ce contexte, l’empathie est souvent présentée comme un comportement...

lire plus
Soft skills : Comment travailler en équipe ?

Soft skills : Comment travailler en équipe ?

Soft-skills : comment travailler en équipe ? L'Homme, un être social Nous sommes des êtres sociaux, nos interactions avec ceux qui nous entourent jouent donc un rôle crucial dans notre activité quotidienne. Pourtant, interagir avec autrui n’est pas si simple et...

lire plus
Avoir des ami·e·s au travail, juste un bonus ?

Avoir des ami·e·s au travail, juste un bonus ?

“L’amitié au travail, c’est tout au plus un bonus, mais en rien un impératif pour le bien-être et la qualité du travail collectif”... En lisant le titre, certain·e·s d’entre vous se sont peut-être fait cette réflexion. Seulement, la littérature scientifique établit...

lire plus