Accueil > Cas client > LUCIBEL

Lucibel

Lutter contre la somnolence par l’adaptation de la lumière artificielle.

Exposé·e·s à un éclairage artificiel une grande partie de la journée, les employé.e.s du tertiaire rencontrent parfois une baisse de vigilance, ou des phases de somnolence au travail. Cette envie de dormir momentanée trouve son explication dans nos rythmes physiologiques, gouvernés par une horloge biologique au centre de notre cerveau.

En collaboration avec Nexity et le Centre du Sommeil et de la Vigilance, nous avons étudié l’efficacité d’un éclairage plus naturel sur la performance et la qualité de vie des collaborateur·rice·s. Nous avons évalué l’impact d’un nouveau type de luminaire, conçu pour refléter l’évolution naturelle de la lumière au cours de la journée, sur la vigilance au travail et sur la qualité de sommeil de 70 salarié·e·s du secteur tertiaire.

1. Problématique et protocole

Nous avons réalisé une revue de la littérature scientifique existante sur les rythmes chronobiologiques et l’impact des lumières artificielles sur le sommeil et la vigilance.

La revue ayant posé les bases scientifiques, notre équipe a ensuite rédigé un protocole expérimental en vue de la phase d’expérimentation.

2. Evaluation

Sur plusieurs semaines, nous avons mené des expériences de psychovigilance avec des participant.e.s.
Nous avons ainsi pu mesurer directement l’impact de la lumière artificielle sur la somnolence des salarié.e.s, et l’impact du nouveau luminaire dans le but de fournir des données scientifiques fiables à Lucibel.

3. Rédaction d’un livrable

Une fois les résultats analysés, nous avons rédigé un livrable recensant l’impact de la lumière artificielle et du nouveau luminaire sur la somnolence, ainsi que nos recommandations stratégiques pour le développement du produit.

Nos autres réalisations

“Outils et Services”

Une question,
un projet similaire ?

Parlez-en avec Marie !

Marie Lacroix

Docteure en
neurosciences cognitives
Interactions sociales et émotions