La nature au bureau : simple tendance ou bienfaits réels ?

#La charge mentale

#Les collectifs de travail

Les effets de la nature sur le fonctionnement du cerveau et le comportement sont largement relayés par la littérature scientifique. De très nombreuses études démontrent en effet que marcher dans la nature ou être à son contact est susceptible d’améliorer notre fonctionnement cognitif et notre humeur. Mais qu’en est-il de nos espaces de travail ? La nature au bureau est-elle une simple tendance ou a-t-elle de réels bienfaits ?
Picture of Cog'x

Cog'x

Publié le 12 février 2019

Les effets de la nature sur le fonctionnement du cerveau et le comportement sont largement relayés par la littérature scientifique. De très nombreuses études démontrent en effet que marcher dans la nature ou être à son contact est susceptible d’améliorer notre fonctionnement cognitif et notre humeur. Mais qu’en est-il de nos espaces de travail ? La nature au bureau est-elle une simple tendance ou a-t-elle de réels bienfaits ?

Pourquoi nous sommes si sensibles à la nature

Pendant des milliers d’années, le cerveau humain a évolué dans des environnements naturels. Ce n’est que récemment dans l’histoire de l’humanité que nos territoires se sont urbanisés, nous privant peu à peu d’un contact facile à la nature. Or, bien que nos environnements de vie aient changé rapidement, le cerveau, lui, n’a que peu évolué dans sa structure et son fonctionnement. Ainsi, l’influence bénéfique qu’exercerait la nature sur notre comportement serait liée à cette adaptation forte aux environnements naturels.

Les bienfaits des éléments naturels dans les espaces de travail

La question de l’introduction d’éléments naturels dans les espaces de travail accompagne la réflexion sur la mutation de ces espaces (flex office, co-working, télétravail, etc.). Lors d’une étude réalisée en 2019, 81 % des étudiant·e·s interrogés sur leurs projections pour leur futur espace de travail expriment une préférence pour le design biophilique, c’est-à-dire qui inclut la présence d’éléments naturels tels que les plantes, la verdure, ou encore la lumière naturelle [1].

À raison, car des recherches sur la présence de plantes sur le lieu de travail suggèrent une influence bénéfique sur l’efficacité et le bien-être des collaborateur·rice·s. Une étude réalisée en 2014 s’est attachée à tester l’effet d’un enrichissement d’un espace de travail dans le temps [2]. Pour cela, les chercheur·se·s se sont intéressé·e·s à l’étage d’une entreprise internationale dans lequel les collaborateur·rice·s n’avaient pas de places attitrées et étaient invité·e·s à ne pas personnaliser les postes de travail. Le comportement des collaborateur·rice·s était observé dans deux salles distinctes, l’une d’entre elles étant enrichie de plantes naturelles. Les chercheur·se·s ont observé que les employé·e·s dans l’espace enrichi se sentaient plus capables de se concentrer efficacement, plus productifs, et qu’ils avaient l’impression que l’air était de meilleure qualité. S’ils soulignent les bienfaits de la nature, ces résultats ne permettent pas de savoir si c’est la présence de plantes qui a amélioré le fonctionnement cognitif des employés ou si c’est la possibilité d’avoir des espaces plus personnalisés et moins nus. personnaliser son espace de travail est associé à des émotions positives.

L’envie de nature au-delà de l’effet de mode

Voir la nature depuis sa fenêtre améliorerait les performances ainsi que le bien-être émotionnel, en favorisant les émotions positives et en diminuant les émotions négatives [3]. Accéder à un espace naturel extérieur à proximité de son espace de travail serait lié à une diminution du stress et une attitude positive au travail.

Ces différents résultats traduisent les bienfaits réels de la présence de nature dans les espaces de travail au-delà d’un simple effet de mode. De récentes initiatives permettent même aux collaborateur·rice·s  de faire une pause « verte » grâce à des espaces où il est possible de jardiner, de cultiver fruits et légumes dans des fermes urbaines nichées sur les toits des entreprises [4]. Aux effets bénéfiques de la nature s’ajoutent alors la possibilité de prendre des pauses efficaces et une déconnexion bénéfique pour le cerveau

Ces différents résultats traduisent les bienfaits réels de la présence de nature dans les espaces de travail au-delà d’un simple effet de mode. De récentes initiatives permettent même aux collaborateur·rice·s  de faire une pause « verte » grâce à des espaces où il est possible de jardiner, de cultiver fruits et légumes dans des fermes urbaines nichées sur les toits des entreprises [4]. Aux effets bénéfiques de la nature s’ajoutent alors la possibilité de prendre des pauses efficaces et une déconnexion bénéfique pour le cerveau.

Références

[1] O’Reilly, P. (2019). Exploring the Relationship Between Personality, Gender and Preferences in Contemporary Office Workspace Design.

[2] Nieuwenhuis, M., Knight, C., Postmes, T., & Haslam, S. A. (2014). The Relative Benefits of Green versus Lean Office Space: Three Field Experiments. Journal of Experimental Psychology: Applied, 20(3), 199.

[3] McMahan, E. A., & Estes, D. (2015). The Effect of Contact with Natural Environments on positive and Negative Affect: A Meta-Analysis. The Journal of Positive Psychology, 10(6), 507-519.
[4] Le projet Les Parisculteurs lancé par la Ville de Paris.

Dernières actualités

26/03/2024

L’engagement au travail : un problème de motivation ?

Diriez-vous que vous êtes motivé·e par votre travail ? Et si vous êtes au sein de la direction d’une organisation, pensez-vous que vos salarié·es soient engagé·es ? Ces termes d’engagement et de motivation, souvent employés de manière interchangeable, sont au coeur de ce qui fait tourner la société, qu’il s’agisse …

25/03/2024

Le sentiment d’efficacité personnelle, un moteur individuel et collectif de la motivation

Un nouvel outil informatique est déployé au sein de votre service, toutes vos habitudes sont chamboulées. Après une période de montée en compétence, les objectifs opérationnels à atteindre sont aussi élevés qu’avant, et pourtant vous avez l’impression que votre efficacité n’est pas encore revenue à la normale, et cela finit …
télétravail

29/06/2023

Télétravail : est-on allé trop loin ?

Travailler à distance implique l’usage d’outils de communication qui pourraient entamer le lien et la création – soit deux aspects-clés du travail en équipe. Explications avec les neurosciences. …