Tou·te·s gagnant·te·s avec l’état d’esprit dynamique au travail

#L'entreprise apprenante

Apprendre de ses erreurs, sortir de ses zones de confort, favoriser la culture de l’apprentissage plutôt que celle du résultat… Adoptable par tout·e·s, l’état d’esprit dynamique permet de s’adapter efficacement aux changements et d’apprendre tout au long de la vie. Avec des bénéfices pour l’individu comme pour le collectif de travail.
Picture of Cog'x

Cog'x

Publié le 13 janvier 2022

esprit dynamique

« Les maths, c’est pas pour moi » ; « j’ai toujours été nul.le en orthographe ». Ce genre d’autolimitations, encore très populaires, résultent d’une vision déterministe de nos capacités cognitives. Elles associent l’erreur à une faiblesse et le résultat à une fin en soi – c’est ce qu’on nomme l’état d’esprit « fixe ».

L’état d’esprit dynamique, quésaco ?

Cerveau - esprit dynamique
A l’inverse, l’état d’esprit « dynamique » nous met en situation de croire en notre potentiel et ainsi de progresser à travers l’effort, la pratique et le temps ; point essentiel, nous sommes alors en mesure d’intégrer que notre intelligence se nourrit de notre capacité à tirer parti de nos erreurs, d’une part, et de notre capacité d’adaptation, d’autre part [1]. Cette perception évacue l’idée que la réussite serait liée au fait d’être doué·e de nature ; elle redonne toute sa place à la capacité – acquise – d’utiliser des stratégies de progression efficaces et d’évaluer cette progression via notamment le feedback par les pairs [2]. « Si vos pairs pensent que l’intelligence est innée, vous avez plus de chance d’avoir un état d’esprit fixe. Les chercheurs parlent de “contagion de l’état d’esprit”. Les croyances anciennes ont la peau dure. Selon les études, une grande partie de la population s’imagine que certain·e·s ne peuvent pas réussir en maths », précise Léa Tân Combette, chercheuse en sciences cognitive et spécialiste du sujet.

Les bienfaits de l’état d’esprit dynamique

De nombreuses études ont montré qu’adopter l’état d’esprit dynamique a des répercussions positives dans les dynamiques d’apprentissage. Parmi ces répercussions positives… 

·      le déclenchement et le maintien de la motivation ;

·      l’attitude enthousiaste face aux défis ;

·      l’augmentation de la capacité de persévérance et la confiance en soi – et par ricochet l’augmentation du bien-être ;

·      l’activation facilitée des mécanismes cérébraux de correction des erreurs ; nous serions également plus enclin·e·s à accepter les commentaires constructifs de nos pairs et supérieur·e·s – ce qui constitue un puissant levier de progression.

·      parce que l’état d’esprit dynamique nous place dans un rapport à l’échec positif, nous acceptons de nous engager dans des situations plus « challengeantes », avec un double effet positif : la mobilisation de stratégies favorables à l’appropriation des connaissances et un tremplin vers la réussite [3].

Enfin, l’adoption de l’état d’esprit dynamique favorise l’amélioration des compétences et des connaissances plutôt que des performance (les résultats). Car les individus ayant un état d’esprit dynamique se concentrent davantage sur les moyens que sur les résultats, quand celles et ceux qui ont un état d’esprit fixe trouvent plus d’intérêt dans la performance et la compétition [4].

Vers un état d’esprit dynamique au travail

La bonne nouvelle issue de ces recherches, c’est qu’il est possible de développer notre état d’esprit pour le rendre plus dynamique. Le simple fait de connaître la différence entre ces deux états d’esprit permet déjà aux apprenant·e·s de croire en leurs propres capacités à s’améliorer, selon des méta-analyses [5, 6]. De plus, connaître le fonctionnement du cerveau et le processus dit de « neuroplasticité » – les connexions entre les neurones se réorganisent en fonction de nos expériences pour s’adapter en permanence à notre environnement – est un levier très puissant pour changer d’état d’esprit. A cet égard, nous vous conseillons l’excellente vidéo de Steve Masson sur la neuroplasticité.

Se poser les bonnes questions, mettre en place des actions 

Concrètement, comment passer à l’action ? « Il est important de prendre régulièrement du recul, insiste la chercheuse Léa Tân Combette. Quelle est ma réaction face à tel échec ? Quelle est mon attitude face aux difficultés ? Qu’est-ce que cette erreur m’apprend sur mes compétences actuelles et comment va-t-elle m’aider à m’améliorer ? Et quand vous sentez que vous vous démotivez, remémorez-vous une situation où vous avez réussi à surmonter des difficultés. »

Gardez à l’esprit que la réussite dépend :

·      du temps et des efforts investis ;

·      de l’entraînement ;

·      du choix des stratégies pour progresser ;

·      de la capacité à utiliser l’erreur comme un levier ;

·      du feedback de vos pairs.

Enfin, dites-vous que vous n’êtes pas encore bon·ne mais que vous allez le devenir grâce à ces ingrédients [7]!  

Des formations pour une approche collective 

Dans une perspective collective, il est important de créer des opportunités pour que les individus puissent développer leurs compétences. Formations, mais aussi soutien pratique et personnalisé sont autant d’options pour aider chacun·e à sortir de ses zones de confort. Il faut également veiller à ce que les apprenant·e·s bénéficient du temps qui leur est nécessaire pour tester des leviers d’amélioration et estimer les bénéfices tangibles et durables de leur progression.

Enfin, développer une culture de partage de pratiques, de retour d’expériences, de transmission de connaissances et compétences tacites mais aussi de débrief après erreurs ou difficultés crée le terreau fertile au développement d’un état d’esprit dynamique collectif [8].

Rédigé par Alice Latimier, docteure en psychologie cognitive

Références

[1] Dweck, C. S., & Yeager, D. S. (2019). Mindsets : A View from Two Eras. Perspectives on Psychological Science, 14(3), 481-496.
[2] Combette, L. (2022). Les Théories implicites de l’intelligence (Doctoral dissertation, Sorbonne Universites, UPMC University of Paris-VI).
[3] Saunders, S. A. (2013). The Impact of a Growth Mindset Intervention on the Reading Achievement of At-Risk Adolescent Students. University of Virginia.
[4] Cook, D. A., Gas, B. L., & Artino Jr, A. R. (2018). Measuring Mindsets and Achievement Goal Motivation: A validation Study of Three Instruments. Academic Medicine, 93(9), 1391-1399.
[5] Sarrasin, J. B., Nenciovici, L., Foisy, L. M. B., Allaire-Duquette, G., Riopel, M., & Masson, S. (2018). Effects of Teaching the Concept of Neuroplasticity to Induce a Growth Mindset on Motivation, Achievement, and Brain Activity: A Meta-Analysis. Trends in neuroscience and education, 12, 22-31.
[6] Sisk, V. F., Burgoyne, A. P., Sun, J., Butler, J. L., & Macnamara, B. N. (2018). To What Extent and under which Circumstances Are Growth Mind-Sets Important to Academic Achievement? Two Meta-Analyses. Psychological science, 29(4), 549-571.
[7] Dweck, C. S. (2017). Osez réussir ! : changez d’état d’esprit. Mardaga.
[8] Karaki, S. (2023). Le talent est une fiction : déconstruire les mythes de la réussite et du mérite. JC Lattès.

Dernières actualités

26/03/2024

L’engagement au travail : un problème de motivation ?

Diriez-vous que vous êtes motivé·e par votre travail ? Et si vous êtes au sein de la direction d’une organisation, pensez-vous que vos salarié·es soient engagé·es ? Ces termes d’engagement et de motivation, souvent employés de manière interchangeable, sont au coeur de ce qui fait tourner la société, qu’il s’agisse …

25/03/2024

Le sentiment d’efficacité personnelle, un moteur individuel et collectif de la motivation

Un nouvel outil informatique est déployé au sein de votre service, toutes vos habitudes sont chamboulées. Après une période de montée en compétence, les objectifs opérationnels à atteindre sont aussi élevés qu’avant, et pourtant vous avez l’impression que votre efficacité n’est pas encore revenue à la normale, et cela finit …
télétravail

29/06/2023

Télétravail : est-on allé trop loin ?

Travailler à distance implique l’usage d’outils de communication qui pourraient entamer le lien et la création – soit deux aspects-clés du travail en équipe. Explications avec les neurosciences. …